fbpx

Des pêcheurs trouvent 40 kg de cocaïne en mer et tentent de la revendre

par   Denis Hadzovic   | 19 juin 2020

En Charente-Mari­time, des pêcheurs ont eu la surprise de décou­vrir 40 kg de cocaïne en mer. Cocaïne qu’ils ont tenté de revendre à des trafiquants… mais ils se sont fait braquer puis voler la marchan­dise, rappor­tait France Bleu jeudi 18 juin.

Le 6 juillet 2018, un équi­page de quatre pêcheurs de l’île d’Olé­ron a fait une trou­vaille inat­ten­due. Ces derniers ont remonté 40 kg de cocaïne dans leurs filets et ont décidé de se parta­ger la drogue en parts égales.

Dans l’op­tique d’en tirer un béné­fice, les pêcheurs se sont lancés à la recherche d’ache­teurs. Envi­ron un mois plus tard, le 3 août, le patron de l’équi­page décide de passer par des inter­mé­diaires pour revendre sa part. Un rendez-vous est alors fixé pour effec­tuer la tran­sac­tion. Mais le chef d’équi­page était bien trop naïf et inex­pé­ri­menté dans un domaine qui n’est pas le sien. Les quatre hommes escomp­taient rece­voir entre 25 000 et 35 000 euros en échange de 10 kg de marchan­dise, mais les ache­teurs leur ont fait une propo­si­tion qu’ils n’ont pas pu refu­ser.

Sous la menace d’une arme de poing, les pêcheurs se sont fait braquer et les ache­teurs ont filé avec une partie de la drogue. La gendar­me­rie précise que des coups de feu ont été tirés et qu’il y a eu des bles­sés dans le camp des naïfs.

Mais l’his­toire ne s’ar­rête pas là puisque les malfai­teurs voulaient s’em­pa­rer du reste du butin. Trois semaines plus tard, ils se sont donc rendus au domi­cile du chef d’équi­page pour récu­pé­rer les 30 kg restants. À nouveau sous la menace d’une arme, le pêcheur s’est retrouvé nu dans son jardin en train de déter­rer le reste de sa part avant de la remettre aux braqueurs.

Le lende­main, sa compagne a récu­péré les autres parts auprès des trois pêcheurs et les a remises aux agres­seurs qui ont ensuite disparu. Les enquêtes menées depuis ont permis de placer 12 personnes en garde à vue entre février et septembre 2019.

Mercredi 17 juin, leur procès s’est déroulé au tribu­nal judi­ciaire de La Rochelle. L’homme qui a tiré au premier rendez-vous, âgé de 18 ans, devra purger une peine de quatre ans de prison ferme. Trois pêcheurs et un malfai­teur ont vu leur procès repoussé, les autres sont condam­nés à des peines allant de 6 mois de prison avec sursis à 4 ans fermes.

Source : France Bleu

Plus d'epic