fbpx

Des pilotes croisent un homme en jetpack à 1000 m d’al­ti­tude

par   Sarah Ben Bouzid   | 2 septembre 2020

Des pilotes de ligne d’Ame­ri­can Airlines ont signalé avoir vu un homme en jetpack voler à plus de 1 000 mètres d’al­ti­tude aux abords de l’aé­ro­port de Los Angeles (LAX), rappor­tait le New York Times le 1er septembre. Son iden­tité est encore un mystère et le FBI tente d’élu­ci­der l’af­faire.

La chaîne de télé­vi­sion Fox 11 Los Angeles, a obtenu des trans­mis­sions radio entre un pilote et la tour de contrôle, affir­mant avoir vu un « gars en jetpack » à moins de 300 mètres de son cock­pit, alors qu’il volait à 1 000 mètres d’al­ti­tude. Un autre pilote de SkyWest Airlines a confirmé l’ob­ser­va­tion à la tour de contrôle, en décla­rant : « Nous venons de voir un type passer devant nous en jetpack. »

Il y a une dizaine d’an­nées, lorsque les jetpacks ne pouvaient effec­tuer que des « vols » de moins d’une minute à très basse alti­tude, aucune régle­men­ta­tion ne leur avait été donné par l’Ad­mi­nis­tra­tion Fédé­rale de l’Avia­tion (FAA) améri­caine. Mais les choses ont visi­ble­ment bien changé. Les jetpacks actuels peuvent désor­mais main­te­nir un vol de huit à dix minutes à haute alti­tude.

L’al­ti­tude de 1 000 mètres semble exces­sive pour un jetpack, mais pas inac­ces­sible. La société Jetpack Avia­tion a déclaré que l’al­ti­tude maxi­male de leur jetpack était de 4 572 mètres.

Source : The New York Times

Plus de mystère