Crédits : UCSF/Youtube La rate et la moelle osseuse ne seraient pas les seuls organe et tissu à produire du sang. D’après une étude publiée le 22 mars dernier par des chercheurs de l’université de Californie à San Francisco dans la revue Nature, les poumons jouent aussi un rôle essentiel dans la fabrication de cellules sanguines. Une découverte majeure pour la biologie. C’est grâce à une expérience réalisée au vidéo-microscope sur des souris endormies que les scientifiques ont pu observer que les poumons produisaient plus de dix millions de plaquettes par heure, ce qui représente près de la moitié des cellules sanguines qui circulent au total dans le corps des petits mammifères. Ces plaquettes jouent notamment un rôle crucial dans la coagulation du sang. « Les poumons ne font pas qu’assurer la respiration : ce sont aussi des acteurs clés dans la formation d’éléments cruciaux du sang », affirme le pneumologue Mark Looney, qui a dirigé ces travaux. « Nos observations chez la souris suggèrent très fortement que chez l’homme aussi, les poumons jouent un rôle important dans la fabrication des cellules du sang », poursuit-il. Mais ce n’est pas tout, les chercheurs ont aussi découvert que les poumons étaient en mesure de remplacer la moelle osseuse lorsque celle-ci est défaillante en terme de production sanguine. Reste à prouver si c’est également le cas chez l’être humain. Auquel cas, de nouvelles pistes thérapeutiques pourraient être explorées s’agissant surtout des greffes de poumons. Crédits : UCSF/YouTube Sources : Nature/UCSF