fbpx

Des scien­ti­fiques français primés pour leurs recherches sur la tempé­ra­ture des testi­cules

par   Adrien Gingold   | 13 septembre 2019

Les prix Ig Nobel ont été décer­nés jeudi 12 septembre à l’uni­ver­sité Harvard, aux États-Unis. Le travail de deux cher­cheurs français sur la chaleur des testi­cules a été mis à l’hon­neur, rapporte aujourd’­hui The Guar­dian.

Les Prix Ig Nobel (jeux de mots pour dési­gner des anti-prix Nobel, qui seront remis pour leur part dans quelques semaines à Stock­holm) sont des récom­penses décer­nées à des recherches plus loufoques les unes que les autres, « qui font d’abord rire, puis réflé­chir ».

La 29e édition du genre a eu lieu hier et cocorico, il y a des gagnants français : Bour­ras Bengou­difa et Roger Mieus­set, du groupe de recherche en ferti­lité humaine de l’uni­ver­sité de Toulouse, ont été récom­pen­sés par un Ig Nobel d’ana­to­mie pour leurs recherches sur la tempé­ra­ture des testi­cules. La ques­tion était de savoir si les deux testi­cules d’un homme sont à la même tempé­ra­ture.

Ils ont ainsi mené leurs expé­riences à l’aide de capteurs ther­miques, et en plaçant leurs sujets dans diffé­rentes posi­tions, nus et habillés. La réponse est non, les bourses d’un homme ne sont pas à la même tempé­ra­ture, la gauche appa­rais­sant légè­re­ment plus chaude que la droite.

Ce n’est cepen­dant pas le cas lorsque les hommes sont nus : c’est alors le testi­cule droit qui a la tempé­ra­ture la plus élevée.

L’une des expli­ca­tions propo­sées est que la majo­rité des hommes portent à gauche. Le penis repo­sant sur le testi­cule gauche, celle-ci est de fait plus chaude. Une seconde serait liée à la légère asymé­trie des deux testi­cules, le gauche étant 7 à 10 % plus petit que le droit.

La céré­mo­nie est à revivre en inté­gra­lité ici :

Autres récom­penses, en vrac :

  • Le prix Ig Nobel de méde­cine a été attri­bué à l’ita­lien Slivano Gallus qui a travaillé sur l’in­fluence de la consom­ma­tion de pizza dans la lutte contre les mala­dies.
  • Le cher­cheur anglais Fran­cis McGlone a reçu un très joli Ig Nobel de la Paix pour ses recherches sur l’en­droit du corps le plus agréable à grat­ter. Podium : les chevilles, suivies du dos et de l’avant-bras.
  • Patri­cia Yang et David Hu, ingé­nieurs du Geor­gia Insti­tute of Tech­no­logy à Atlanta, sont les heureux lauréats du Ig Nobel de physique pour avoir expliqué avec une grande clarté pourquoi les wombats font des crottes carrées.

Source : The Guar­dian

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
udemy course download free

PLUS DE SCIENCE