fbpx

D’im­menses fosses circu­laires vieilles de 4500 ans décou­vertes près de Stone­henge

par   Denis Hadzovic   | 23 juin 2020

Le site histo­rique de Stone­henge n’a pas fini de révé­ler ses mystères. Une équipe d’ar­chéo­logues vient de décou­vrir à proxi­mité les traces d’im­menses fosses circu­laires qui pour­raient consti­tuer la plus grande struc­ture préhis­to­rique d’An­gle­terre, rappor­tait Vice lundi 22 juin.

À seule­ment trois kilo­mètres de Stone­henge, les scien­ti­fiques ont détecté de grandes struc­tures enfouies dans le sol grâce au LiDAR. Il s’agi­rait d’an­ciennes fosses circu­laires, creu­sées il y a envi­ron 4 500 ans. Chacune mesu­rait 10 mètres de large pour 5 mètres de profon­deur.

Les fosses invi­sibles à l’œil nu forment un cercle dont le diamètre atteint presque deux kilo­mètres. Elles entourent Durring­ton Walls, une enceinte néoli­thique datant d’au moins 4 000 ans. Les archéo­logues ont pu iden­ti­fier une ving­taine de ces fosses grâce à un radar à péné­tra­tion de sol.

La signi­fi­ca­tion de cet immense site n’est pas encore claire aux yeux des scien­ti­fiques. Ces derniers pensent que les créa­teurs du site ont été inspi­rés par les mêmes aligne­ments astro­no­miques qui ont guidé la construc­tion du monu­ment de Stone­henge. Peut-être s’agis­sait-il d’une enceinte « protec­trice » de ceux qui y péné­traient, ou bien servaient-elles au contraire à éloi­gner les curieux.

Source : Vice

PLUS DE SCIENCE