El Chapo aurait versé 100 millions de dollars à l’an­cien président mexi­cain pour travailler tranquille

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 16 janvier 2019
Crédits : Reuters

L’an­cien président mexi­cain Enrique Peña Nieto aurait reçu un pot-de-vin de 100 millions de dollars (soit près de 88 millions d’eu­ros) de la part du cartel de Sina­loa, a assuré un témoin lors du procès d’El Chapo. À la barre, Alex Cifuentes, un ancien asso­cié du narco­tra­fiquant, a même affirmé qu’il avait prévenu les auto­ri­tés de cette affaire dès 2016, rapporte la BBC. L’an­cien diri­geant du Mexique aurait d’abord réclamé 219 millions d’eu­ros contre sa coopé­ra­tion à El Chapo, avant que les deux hommes ne s’ac­cordent sur la somme déjà aber­rante 88 millions.

L’argent aurait été versé à Mexico, en octobre 2012. Président du Mexique de 2012 à 2018, Enrique Peña Nieto n’a pas répondu aux accu­sa­tions de corrup­tion qui le visent depuis le début du procès, en novembre 2018. Son prédé­ces­seur, Felipe Calderón, aurait lui aussi reçu plusieurs millions de dollars de la part du cartel de Sina­loa lorsqu’il exerçait ses fonc­tions de président, de 2006 à 2012, a affirmé l’avo­cat d’El Chapo.

Quant à Alex Cifuentes, le témoin se décrit lui-même comme l’an­cien « bras droit » d’El Chapo, pour qui il a travaillé pendant plusieurs années. Recher­ché par les auto­ri­tés, il a passé deux ans caché dans les montagnes mexi­caines avant d’être arrêté à Mexico en 2013. Il a ensuite été extradé vers les États-Unis, où il a passé un accord avec les juges avant de plai­der coupable pour trafic de drogue.

Sources : BBC

Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
online free course

Plus d'epic