Ce tueur à gages d’El Chapo dispo­sait d’une salle de meurtre blanche et entiè­re­ment inso­no­ri­sée

par   Ulyces   | 9 janvier 2019
El Chapo durant son procès

Quelque part dans la ville de Ciudad Juárez, au Mexique, Anto­nio « Jaguar » Marrufo possé­dait une maison avec une pièce entiè­re­ment dédiée à ses assas­si­nats, raconte The Tele­graph. L’homme de main d’El Chapo, dont le procès a débuté en novembre 2018 à New York, a fait l’objet d’un témoi­gnage acca­blant lundi 7 janvier 2019. Edgar Galvan, ancien trafiquant et témoin pour le gouver­ne­ment, a ainsi raconté avoir visité une pièce inso­no­ri­sée, qu’An­to­nio « Jaguar » Marrufo réser­vait à ses meurtres. 

« Un jour, il m’a emmené dans une maison dont le sol était blanc et carrelé. C’est là qu’il tuait les gens », a raconté Edgar Galvan devant l’au­dience. Le témoin, arrêté en 2011, a égale­ment précisé que « personne ne sortait de la maison après y être entré » et que la salle était tota­le­ment inso­no­ri­sée, afin « qu’au­cun bruit ne s’en échappe ». Quant au rôle d’El Chapo, l’ex-boss du cartel de Sina­loa, son rôle prin­ci­pal était d’après lui de gérer le tran­sit des armes à feu vers la fron­tière, en vue d’éli­mi­ner les gangs rivaux.

Mis en cause pour 17 chefs d’ac­cu­sa­tion, El Chapo a plaidé non coupable, mais risque la prison à vie. Notam­ment accusé d’avoir comman­dité des meurtres, exporté des kilos de cocaïne aux États-Unis, et de posses­sion illé­gale d’armes à feu, le narco­tra­fiquant devrait rece­voir son verdict dans quelques semaines.

Sources : The Tele­graph

Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
online free course

Plus d'epic