Cette start-up veut orga­ni­ser le premier accou­che­ment dans l’es­pace en 2024

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 9 janvier 2019
Crédits : 2001, L’Odys­sée de l’es­pace

Elle pour­rait accou­cher à 450 km au-dessus de la Terre, au beau milieu de l’es­pace. En effet, la start-up néer­lan­daise SpaceLife Origin propose de mettre au monde le premier bébé extra­ter­restre de l’his­toire, dès 2024. « Si l’hu­ma­nité veut deve­nir une espèce multi-planètes, nous devons apprendre à nous repro­duire dans l’es­pace », justi­fie sur son site le PDG de SpaceLife Origin, Kees Mulder.

Société spécia­li­sée dans les biotech­no­lo­gies, la start-up espère stocker des « “graines de vie” humaines » dans l’es­pace dès 2020, afin de « rendre possible la concep­tion d’em­bryons en envi­ron­ne­ment spatial d’ici 2021 ». Puis d’or­ga­ni­ser une nais­sance dans l’es­pace. La mission accou­che­ment pour­rait durer entre 24 et 36 heures, et « un proces­sus soigneu­se­ment préparé, simi­laire aux normes telles qu’elles existent sur Terre, réduira tous les risques possibles, pour la mère et pour l’en­fant ». 

Il faudra d’abord que SpaceLife Origin parvienne à trou­ver une volon­taire, ainsi qu’une équipe médi­cale, mais aussi une fusée et le finan­ce­ment néces­saire à un tel projet. Reste que soumettre une femme sur le point d’ac­cou­cher à des condi­tions aussi extrêmes que celles d’un voyage dans l’es­pace pour­rait poser de graves problèmes. Les astro­nautes expé­ri­mentent géné­ra­le­ment une force de gravité trois fois supé­rieure à la normale lors de leur montée en orbite et l’ef­fet d’une telle pres­sion sur une femme enceinte reste inconnu. Sans parler des risques propres à un accou­che­ment. 

« Mettre une personne dans une situa­tion où elle se trouve à de très, très, très nombreux kilo­mètres d’une aide médi­cale ne semble pas recom­man­dable », a déclaré Virgi­nia Wotring, profes­seure de méde­cine spatiale au Baylor College of Medi­cine, auprès du site The Atlan­tic. Il reste cinq ans à SpaceLife Origin pour rele­ver le défi.

Source : SpaceLife Origin

Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free download udemy course

Plus de turfu