En Angleterre, une mère de famille a organisé un duel à mort entre les deux hommes de sa vie, écrivait le Telegraph mardi 3 décembre. À l’issue de ce combat médiéval, son amant a assassiné son rival. Le procès est actuellement en cours devant la Cour de La Couronne de Kingston. 

Le triangle amoureux lituanien a viré au drame. Asta Juskauskiene, 35 ans, était mariée à Giedruis Juskauskas, 42 ans, lorsqu’elle a rencontré en ligne Mantas Kvedaras, 25 ans, alors qu’il purgeait une peine de prison en Lituanie.

Très vite, les deux hommes revendiquent « la possession » de la damoiselle.

Le 17 juin dernier, la trentenaire a donc décidé de donner l’opportunité aux deux hommes de se départager au cours d’un duel que la cour a décrit comme « médiéval ». Duel au terme duquel le jeune amant a poignardé le mari à 35 reprises.

Selon le juge Hugh Davies, qui connaît l’envers du décor, la situation ne pouvait que dégénérer : « Chacun à leur manière, les deux hommes estimaient qu’ils avaient un certain droit sur Asta Juskauskiene ». Il décrit la jeune femme comme une manipulatrice, estimant que cette dernière savait très bien que cela allait se terminer de manière tragique.

Elle aurait tenté de fuir avec son amant avant qu’ils ne soient tous deux arrêtés par la police.

Juskauskienne a nié les faits de conspiration. Le procès est en cours.

Source : The Telegraph