fbpx

Elles sont confi­nées dans un zoo pendant 3 mois pour prendre soin des animaux

par   Valentin Trawicki   | 2 avril 2020

Depuis près d’une semaine, les zoo de Para­dise Park, au Royaume-Uni, a annoncé la ferme­ture de ses portes au public en raison de l’épi­dé­mie de Covid-19. Mais quatre gardiennes se sont portées volon­taires pour rester sur place pendant trois mois, nuit et jour, pour prendre soin des animaux.

Crédits : Para­dise Park

Les quatre employées du zoo – Izzy, Emily, Layla et Sarah-Jane – ont décidé d’em­mé­na­ger au zoo par mesure de précau­tion. Si quoi que ce soit arrive hors de l’en­ceinte du parc, elles seront bien là pour s’oc­cu­per des animaux. Para­dise Park abrite envi­ron 1 200 oiseaux ainsi qu’un certain nombre de mammi­fères comme des pandas roux, des écureuils, des loutres d’Asie, des souris et des animaux de la ferme.

S’oc­cu­per de plus d’un millier d’ani­maux vivant dans le zoo n’est pas une mince affaire, même sans pandé­mie. Les gardiennes racontent qu’elles respectent toujours leurs routines quoti­diennes. Elles conti­nuent notam­ment de suivre le programme pour former leurs aigles, vautours, faucons, ainsi qu’un certain nombre d’autres espèces d’oi­seaux qui parti­cipent aux spec­tacles de vol libre du zoo qui ont lieu pendant l’été.

Crédits : Para­dise Park

Malgré le courage des quatre jeunes femmes, en raison de cette ferme­ture forcée, Para­dise Park a égale­ment perdu une grande partie de ses reve­nus. Des membres du person­nel du zoo ont ainsi lancé une campagne GoFundMe dans l’es­poir de couvrir les dépenses pour la nour­ri­ture et d’autres coûts durant cette période diffi­cile, qui s’élè­ve­ront à plus de 11 000 euros.

Source : Para­dise Park/Face­book

Plus de wild