fbpx

En deux mois, la France a déjà dépassé le plafond annuel d’émis­sions qu’elle s’est fixée pour 2050

par   Servan Le Janne   | 5 mars 2020

La France est encore loin de la neutra­lité carbone. Ce jeudi 5 mars, elle a déjà émis tous les gaz à effet de serre qu’elle sera auto­ri­sée à déga­ger pendant un an en 2050, selon ses enga­ge­ments. À peine deux mois ont passé en 2020, et l’Hexa­gone a donc déjà une dette clima­tique, déplo­rait Le Monde en quali­fiant ce jeudi de « jour du dérè­gle­ment ».

Selon un rapport du cabi­net de conseil Carbone 4 réalisé pour les asso­cia­tions Notre affaire à tous, Green­peace, Oxfam et la Fonda­tion Nico­las Hulot pour la nature et l’homme (FNH), les émis­sions françaises vont atteindre 450 millions de tonnes équi­valent CO2 cette année, soit cinq fois plus que l’objec­tif de 80 millions fixé par la loi éner­gie-climat de novembre 2019.

« On savait que la France n’était pas sur les rails, mais pas qu’il y avait autant de chemin à parcou­rir », observe Célia Gautier, respon­sable climat-éner­gie à la FNH. « Il ne reste qu’une géné­ra­tion – trente ans – pour faire recu­ler le jour du dérè­gle­ment de 300 jours, jusqu’au 31 décembre, prévient . Chaque jour où l’on procras­tine vient creu­ser notre dette clima­tique. Or, on ne voit aucune redi­rec­tion du gouver­ne­ment par rapport au retard accu­mulé. »

Dans un rapport de juin 2019, le Haut Conseil pour le climat poin­tait déjà l’in­suf­fi­sance de la baisse des émis­sions de CO2. À ce rythme, la neutra­lité carbone ne pourra être atteinte qu’en 2085.

Source : Le Monde

Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
free download udemy paid course

Plus de monde