fbpx

En Inde, les méde­cins sont chas­sés de chez eux par peur de conta­mi­na­tion

par   Pablo Oger   | 26 mars 2020

Alors que les mesures de confi­ne­ment sont appliquées en Inde depuis le 24 mars, certains méde­cins se retrouvent expul­sés de chez eux par leur proprié­taire, crai­gnant qu’ils n’in­fectent la popu­la­tion avec le coro­na­vi­rus (COVID-19), comme le rappor­tait Reuters le 25 mars.

À New Delhi, des asso­cia­tions de méde­cins ont lancé un appel au gouver­ne­ment afin qu’il inter­vienne et stoppe ces expul­sions qu’elles consi­dèrent comme injus­ti­fiées et inhu­maines. Selon la lettre de l’As­so­cia­tion des méde­cins rési­dents du All India Insti­tute of Medi­cal Sciences de New Delhi, « de nombreux méde­cins sont main­te­nant bloqués sur les routes à travers le pays avec tous leurs bagages et sans nulle part où aller ».

De nombreuses person­na­li­tés poli­tiques indiennes se sont élevées contre ces mesures abusives, notam­ment Harsh Vard­han, ministre indien de la santé et du bien-être fami­lial, qui assure que « toutes les précau­tions sont prises par les méde­cins et le person­nel médi­cal pour s’as­su­rer qu’ils ne sont en aucun cas porteurs de l’in­fec­tion », ajou­tant que tout mauvais trai­te­ment à leur encontre « les démo­ra­li­se­rait et ferait dérailler le système ».

L’As­so­cia­tion des méde­cins a déclaré par la suite qu’elle avait reçu l’as­su­rance du ministre de l’In­té­rieur, Amit Shah, que des mesures seraient prises en cas de discri­mi­na­tion à l’en­contre du person­nel médi­cal, et le gouver­ne­ment de Delhi a ordonné le 25 mars aux forces de police de répondre ferme­ment aux proprié­taires qui tente­raient de forcer des méde­cins à quit­ter leur domi­cile.

Source : Reuters

Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
download udemy paid course for free

Plus de monde