fbpx

En Inde, un bébé retrouvé vivant dans un pot enfoui sous terre

par   Adrien Gingold   | 15 octobre 2019

Jeudi 10 octobre, alors qu’un homme creu­sait un trou pour enter­rer son bébé mort-né, il est tombé sur un pot de terre conte­nant une nour­ris­sonne encore vivante, relate Ouest France ce 15 octobre.

Mercredi dernier, la femme de Hitesh Sirohi a mis au monde un bébé mort-né. Le lende­main, ce commerçant de l’Utah Pradesh, dans le nord de l’Inde, est donc allé creusé un trou pour y enter­rer son défunt enfant. C’est alors que sa pelle bute dans un pot en terre, duquel semblent sortir des cris. « Lorsqu’il s’est aperçu qu’il y avait une enfant à l’in­té­rieur, il l’a immé­dia­te­ment secou­rue », a déclaré à l’AFP la police locale.

Le jeune homme, qui a un instant cru que les cris était ceux de sa propre fille, a déclaré que la toute petite fille était enve­lop­pée dans un linge. Actuel­le­ment hospi­ta­li­sée, la fillette est dans un état critique, mais vivante.

Ce fait divers met en lumière une réalité encore bien présente en Inde, l’in­fan­ti­cide des filles, ces dernières repré­sen­tant dans l’es­prit de nombreuses personnes une charge finan­cière bien supé­rieure à celle des garçons. Une étude parue en 2011 dans la revue scien­ti­fique The Lancet esti­mait que 12 millions de fœtus fémi­nins avaient été avor­tés au cours des trois décen­nies précé­dentes en Inde. Depuis 1994, les méde­cins ont ainsi inter­dic­tion de révé­ler aux parents le sexe du futur bébé.

Sources : Ouest France/AFP

Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy course download free

Plus de monde