fbpx

Il achète des terres en Austra­lie pour captu­rer le mysté­rieux tigre de Tasma­nie

par   Nicolas Pujos   | 22 décembre 2019

Après la diffu­sion en 2016 de deux vidéos montrant des images du tigre de Tasma­nie, Neil Waters a décidé d’ache­ter des terres pour retrou­ver l’ani­mal, comme le révé­lait le Daily Mail le 12 décembre.

Les scien­ti­fiques pensaient que le thyla­cine, l’autre nom du tigre de Tasma­nie, avait disparu depuis 1936. Or 80 ans plus tard, sur deux vidéos tour­nées en Austra­lie datant vrai­sem­bla­ble­ment de 2008, il semble­rait qu’on aperçoive les fameux animaux. C’est en tout cas la convic­tion de Neils Waters.

Le fonda­teur du Thyla­cine Aware­ness Group of Austra­lia décide alors de mettre tout en œuvre pour retrou­ver leur trace. « Il s’agit d’un projet à long terme et je suis prêt à lui donner quelques années – ou jusqu’à ce que mes finances soient épui­sées. Mon rêve est de prou­ver que le thyla­cine est bel et bien vivant et de mettre en œuvre un plan de sauve­garde pour assu­rer leur survie », indique-t-il.

Equipé de maté­riel de vision nocturne, Waters tente de captu­rer les mouve­ments et sons émis par les animaux. Il est prêt à rester deux ans dans le bush austra­lien s’il le faut. À terme, son objec­tif est de conti­nuer à faire avan­cer les recherches sur les thyla­cines pour prou­ver aux scep­tiques que les efforts four­nis en valaient la peine.

Source : The Daily mail

Plus de mystère