Il faudrait travailler 9 heures par semaine pour lutter effi­ca­ce­ment contre le réchauf­fe­ment clima­tique

par   Mathilda Caron   | 23 mai 2019

Selon une étude réali­sée par le think-tank britan­nique Auto­nomy, les Euro­péens devraient réduire dras­tique­ment leur temps de travail pour lutter contre le réchauf­fe­ment clima­tique, rappor­tait le Guar­dian le 22 mai.

Les Britan­niques ne devraient travailler que neuf heures par semaine pour main­te­nir le pays sous le seuil critique de 2°C du réchauf­fe­ment clima­tique. Des réduc­tions simi­laires seraient égale­ment néces­saires en Alle­magne. De l’autre côté du Rhin, la durée du travail est parmi les plus faible du monde selon l’OCDE. Grâce à une bonne produc­ti­vité, la France fait partie des pays où les semaines de labeur sont les plus courtes, à égalité avec le Royaume-Uni. Mais il va falloir encore réduire le temps passé au bureau pour proté­ger la planète.

En restant chez eux, les Euro­péens passe­raient moins de temps à faire cracher les pots d’échap­pe­ment de leurs voitures et produi­raient moins de biens de consom­ma­tion. Ils utili­se­raient donc moins les ressources. Les conclu­sions s’ap­puient sur des données de l’OCDE et des Nations Unies, pour le moins inquié­tantes, concer­nant les émis­sions de gaz à effet de serre (GES). « Deve­nir une société verte et durable néces­si­tera un certain nombre de stra­té­gies, dont la mise en place d’une semaine de travail plus courte », explique Will Stronge, direc­teur d’Auto­nomy.

Début 2019, le dernier rapport publié par l’Insti­tut de l’Éco­no­mie pour le Climat, montrait qu’en France les GES ont dimi­nué de 16,1 % sur la période 1990–2016. Sauf qu’elles sont repar­ties à la hausse depuis.

Sources : The Guar­dian/Auto­nomy

Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy course

Plus de monde