fbpx

Il retrouve son porte­feuille plus de 30 ans après l’avoir perdu dans un crash d’avion

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 7 juin 2016

13 octobre 1972 : un avion uruguayen au départ de Monte­vi­deo, capi­tale de l’Uru­guay, à desti­na­tion de Santiago, au Chili, se crashe dans la Cordillère des Andes. Parmi les 45 passa­gers, 25 ont survécu à la tragé­die et seule­ment 16 d’entre eux ont pu réchap­per des montagnes vivants après avoir résisté à la haute alti­tude et à au froid glacial pendant 72 jours. La chose aurait sûre­ment été impos­sible sans l’ap­port nutri­tion­nel repré­senté par la chair humai­ne… 7360404_orig La vallée où les resca­pés survé­curent pendant 72 jours. En 2005, 33 ans après le drame, le musi­cien et alpi­niste Ricardo Peña a effec­tué un trek sur les lieux du crash, accom­pa­gné d’un guide local. C’est au cours de ce périple qu’il est tombé sur un manteau en lambeaux, dans lequel il a retrouvé un porte­feuille conte­nant des dollars améri­cains, des pesos uruguayens ainsi qu’une carte d’iden­tité : celle d’Eduardo Strauch. Ricardo Peña et son guide, Mario Perez, ont égale­ment trouvé, parmi les nombreux débris de l’avion, des lunettes de soleil, des rouleaux de pelli­cule ainsi qu’un couteau. crashLe mémo­rial a la mémoire des dispa­rus  Aidé par le proprié­taire d’El Sosneado, un hôtel situé dans la ville la plus proche du lieu du crash, Ricardo Peña a pu contac­ter Eduardo Strauch, alors installé en Uruguay à Monte­vi­deo. Et comme le hasard fait bien les choses, une semaine plus tard, Ricardo Peña a rencon­tré un autre survi­vant du crash sur les lieux du drame : Alvaro Mangino. Ce dernier a pu rendre à l’in­té­ressé ses affaires vieilles d’une tren­taine d’an­nées ! 3278481Ricardo Peña retrou­vant le porte­feuille CRASH PORTEFEUILLELe porte­feuille d’Eduardo Strauch Cette décou­verte a permis de forger une amitié solide entre Ricardo Peña et Eduardo Strauch. Depuis près de dix ans, les deux hommes proposent un trek jusque sur les lieux du crash, qu’ils encadrent eux-mêmes chaque année : L’Andes Survi­vor Expe­di­tions. Source : Alpi­neex­pe­di­tions.net La montagne est plus dange­reuse que jamais. ↓ everest