fbpx

Il se dispute au sujet de Johnny Hally­day et finit avec deux jambes ampu­tées

par   Adrien Gingold   | 3 décembre 2019

Le 23 juillet 2010, sur une aire de gens du voyage de l’Hé­rault, une bagarre a éclaté au sujet de Johnny Hally­day. Le ton est monté, les coups de fusil ont claqué. Un homme de 40 ans compa­raît depuis ce lundi 2 décembre 2019 devant la cour d’as­sises d’ap­pel des Pyré­nées-Orien­tales pour « violences avec usage ou menace d’une arme ayant entraîné une muti­la­tion ou une infir­mité perma­nente », nous apprend ce mardi 3 décembre L’In­dé­pen­dant.

Tout a commencé lors d’un banquet, un grand barbe­cue orga­nisé par cette commu­nauté de gens du voyage. L’am­biance était festive sur l’aire d’ac­cueil de La Grande-Motte jusqu’à la diffu­sion d’un morceau de Johnny Hally­day. Les insultes ont fusé et des coups ont été échan­gés.

Tout s’est alors emballé et des fusils à pompe calibre .12 à canon scié ont été sortis. Sans cher­cher à comprendre, James Monte s’est avancé vers son rival en train de ramper au sol et a appuyé sur la détente. Johnny Lenfant, la victime, a tenté de se rele­ver ; trois autres coups sont partis au niveau du genou, du fessier et de la cheville. Lenfant a dû être amputé des deux jambes.

Il présente aujourd’­hui une inca­pa­cité perma­nente partielle de 65 %. En première instance, le 18 décembre 2015, James Monte a été condamné à 14 ans de réclu­sion crimi­nelle. Trois jours plus tard, il a fait appel. Le verdict est attendu ce mercredi 4 décembre.

Source : L’In­dé­pen­dant

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
online free course

Plus d'epic