La civi­li­sa­tion humaine sera proba­ble­ment anéan­tie en 2050, selon ce rapport

par   Mathilda Caron   | 4 juin 2019
Crédits : Cata

La civi­li­sa­tion humaine a une « forte chance » de s’ef­fon­drer d’ici 2050 si elle ne répond pas à la menace clima­tique. C’est la conclu­sion d’un rapport publié le 30 mai par le think-tank austra­lien Break­through Natio­nal Centre for Climate Resto­ra­tion. Relayé par le maga­zine améri­cain Paper le 4 juin, ce docu­ment est approuvé par l’an­cien chef de l’ar­mée aussie, Chris Barrie.

Au rythme actuel, la tempé­ra­ture augmen­tera de 3°C, ce qui est large­ment suffi­sant pour produire une réac­tion en chaîne à même de détruire les écosys­tèmes de l’Arc­tique à l’Ama­zo­nie. Selon ce scéna­rio, un point de non retour pour­rait ainsi être atteint en seule­ment 30 ans.

Sauf chan­ge­ment dras­tique, prévoit le docu­ment, nous serons très vite touchés par des inon­da­tions dévas­ta­trices, la séche­resse, la famine et la rupture de l’ordre inter­na­tio­nal. Un des problèmes majeurs sera la produc­tion alimen­taire, qui devien­dra insuf­fi­sante pour nour­rir la popu­la­tion mondiale.

« Ce scéna­rio offre un aperçu d’un monde de « chaos total », mettant fin à la civi­li­sa­tion humaine et à la société telle que nous l’avons connue, où les défis de sécu­rité sont inte­nables et où la panique poli­tique devient la norme », déclarent les auteurs.

Source : Paper

Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus de monde