fbpx

La filiale d’Ama­zon Ring revend illé­ga­le­ment ses données utili­sa­teurs à Face­book

par   Arthur Scheuer   | 30 janvier 2020

Une enquête menée par l’Elec­tro­nic Fron­tier Foun­da­tion, publiée le 27 janvier, prouve que Ring, la filiale d’Ama­zon qui conçoit des camé­ras de sécu­rité connec­tées, revend en toute illé­ga­lité les données utili­sa­teurs à quatre socié­tés dont Face­book.

Les cher­cheurs de la fonda­tion se sont concen­trés non pas sur les camé­ras mais sur son appli­ca­tion Android Ring Door­bell, qui montre à l’uti­li­sa­teur qui sonne à sa porte sur son smart­phone. lls ont décou­vert qu’une version de l’ap­pli­ca­tion était équi­pée de trackers permet­tant la collecte de nombreuses d’in­for­ma­tions liées aux clients dont son iden­tité, sa fréquence d’uti­li­sa­tion de l’ap­pli­ca­tion, ainsi que la loca­li­sa­tion de son appa­reil Ring Door­bell. Sans scru­pules, ces données ont été reven­dues aux quatre socié­tés suivantes : AppsF­lyer, Branch, Face­book et MixPa­nel.

Selon les cher­cheurs, MixPa­nel, une entre­prise spécia­li­sée dans le marke­ting digi­tal, est celle qui a le plus profité de ces infor­ma­tions. Concer­nant Face­book, les cher­cheurs expliquent que la société rece­vait des alertes à chaque utili­sa­tion de l’ap­pli­ca­tion, même si les utili­sa­teurs ne possé­daient pas de compte Face­book.

Source : Elec­tro­nic Fron­tier Foun­da­tion

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
online free course

Plus de turfu