La Thaï­lande envoie ses poli­ciers en surpoids dans des camps d’en­traî­ne­ment inten­sif

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 14 mars 2019
Crédits : Love Police/Face­book

Origi­naires de toute la Thaï­lande, des poli­ciers ont été envoyés à cause de leur surpoids dans un centre de forma­tion de la police de Pak Chong, dans le centre du pays. Sans les consul­ter, leurs supé­rieurs ont décidé de prendre des mesures. Ce programme natio­nal s’ap­pelle « Destruc­tion du bide », à juste titre.

Envi­ron 200 poli­ciers avaient parti­cipé au programme pilote. Les résul­tats ont encou­ragé les auto­ri­tés à instal­ler une bonne fois pour toute cette idée. Le sergent major Sorn­petch Chan­ta­rak, respon­sable du programme, explique que des poli­ciers pesant 200 kg ont réussi à perdre jusqu’à 60 kg.

Selon Chan­ta­rak, le surpoids peut non seule­ment mettre en péril leur santé mais égale­ment le bon dérou­le­ment de leur travail. « Vous travaillez plus lente­ment et avan­cez lente­ment en marchant [quand vous êtes en surpoids] », explique-t-il. « Ce qui est inac­cep­table si vous êtes un poli­cier chargé d’ar­rê­ter des crimi­nels, car vous devez être habile et rapide. »

Ici, point de coaching au cas par cas, le programme est le même pour tous. Durant les deux semaines, crâne rasé, ils doivent suivre un rythme effréné, entre acti­vité physique intense et nour­ri­ture équi­li­brée. Désor­mais, les postes de police auront la possi­bi­lité d’en­voyer régu­liè­re­ment deux ou trois poli­ciers au centre.

Sources : Love Police/Face­book

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download

Plus d'epic