fbpx

L’aé­ro­port d’Hel­sinki utilise des chiens pour reni­fler le Covid-19

par   Ulyces   | 25 septembre 2020

L’aé­ro­port d’Hel­sinki, en Finlande, utilise désor­mais des chiens reni­fleurs pour détec­ter le coro­na­vi­rus chez les voya­geurs. Quasi­ment infaillible, la méthode est aussi beau­coup plus rapide qu’un test en labo­ra­toire, rapporte la BBC ce 25 septembre.

Les chiens sont merveilleux. Le meilleur ami de l’homme (et de la police) met une fois de plus sa truffe au service de la société, cette fois non pour coin­cer les trafiquants de drogue mais pour iden­ti­fier les malades du Covid-19, même asymp­to­ma­tiques. En parte­na­riat avec l’ex­ploi­tant d’aé­ro­ports finlan­dais Fina­via, des cher­cheurs de la faculté vété­ri­naire de l’uni­ver­sité d’Hel­sinki ont mené une étude indiquant que les chiens peuvent reni­fler le virus avec près de 100 % de réus­site, même avant l’ap­pa­ri­tion des symp­tômes.

Crédits : Fina­via

« C’est une méthode très promet­teuse », a confié la Pr Anna Hielm-Bjork­man à la BBC. « Si ça se confirme, ce sera une bonne méthode de détec­tion du coro­na­vi­rus n’im­porte où dans le monde. » Pour effec­tuer le test, il ne suffit pas en revanche de se lais­ser reni­fler par un des chiens de l’aé­ro­port. Les volon­taires de l’ex­pé­rience ont accepté qu’on leur frotte la peau avec une petite languette, placée ensuite dans un réci­pient. C’est ce dernier que le chien renifle pendant une dizaine de secondes avant de rendre son verdict.

Désor­mais, quatre chiens prennent des tours à l’aé­ro­port d’Hel­sinki pour assu­rer la sécu­rité des voya­geurs. « Les chiens ont besoin de se repo­ser après quelques temps », explique la cher­cheuse Susanna Paavi­lai­nen. « Pendant que deux chiens travaillent, les deux autres se reposent. Le service est prin­ci­pa­le­ment destiné aux voya­geurs étran­gers arri­vant dans le pays. »

Source : BBC

Plus de monde