fbpx

Le Canada ouvre un sanc­tuaire pour les baleines sauvées de la capti­vité

par   Nicolas Pujos   | 28 février 2020

L’an­née prochaine, les baleines, orques et autres bélu­gas en capti­vité pour­ront prendre leur retraite dans un espace protégé et aménagé au large du Canada. Les côtes de la Nouvelle-Ecosse, à l’est du pays, ont été choi­sies par l’ONG Whale Sanc­tuary Project car elles offraient les meilleures condi­tions pour les céta­cés, d’après un article de la BBC publié mercredi 26 février.

L’ONG « recher­chait une vaste zone aména­geable pour les baleines dans une baie ouverte sur l’océan mais à l’abri des tempêtes ». Il devait y avoir 14 mètres de profon­deur sur une surface d’en­vi­ron 40 hectares. Une eau salée était recher­chée, avec des tempé­ra­tures adéquates. L’en­droit devait égale­ment permettre la construc­tion d’ins­tal­la­tions pour prendre soin des céta­cés et des lieux d’hé­ber­ge­ment.

Après deux ans de recherche, et l’exa­men de plus d’une centaine de sites sur les côtes cana­diennes et améri­caines, l’ONG a choisi Port Hilford, en Nouvelle-Ecosse. Le village voisin de Sher­brooke colla­bore au projet.

À terme, six à huit bélu­gas sont atten­dus pour vivre dans ce sanc­tuaire. Deux bélu­gas qui étaient utili­sés en Chine lors de spec­tacles aqua­tiques vont inté­grer le parc natu­rel. Ils vivent pour l’ins­tant en Islande. En juin 2019, le Canada a inter­dit la capti­vité des baleines et des dauphins, sauf à des fins scien­ti­fiques.

Source : BBC

Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

PLUS DE SCIENCE