fbpx

Le coro­na­vi­rus peut survivre 3 heures dans l’air

par   Servan Le Janne   | 18 mars 2020

D’après une étude publiée par le The New England Jour­nal of Medi­cine mardi 17 mars, le coro­na­vi­rus (Covid-19) peut survivre dans l’air. Après l’avoir pulvé­risé, des cher­cheurs améri­cains ont trouvé sa trace en suspen­sion 3 heures plus tard.

À l’aide d’un brumi­sa­teur, les scien­ti­fiques ont diffusé le Covid-19 et le Sras – un coro­na­vi­rus chinois qui a fait 774 morts en 2003 – dans le vide. Trois heures plus tard, des parti­cules des deux virus étaient toujours là. Or le premier est beau­coup plus conta­gieux que le second. Et il est capable de subsis­ter 3 jours sur du plas­tique, 2 jours sur de l’acier, 24 h sur du carton et 4 h sur du cuivre.

Cela dit, d’autres para­mètres que cette péren­nité rentrent en compte dans les infec­tions, comme la quan­tité de virus en circu­la­tion et son mode de dépla­ce­ment. L’ex­pé­rience avec un brumi­sa­teur ne repro­duit par ailleurs pas les condi­tions dans lesquells le Covid-19 est censé se propa­ger, c’est-à-dire via les gout­te­lettes émises par un éter­nue­ment ou une toux.

Les auteurs de l’étude se gardent donc d’émettre des conclu­sions hâtives quant à leur résul­tats.

Source : The New England Jour­nal of Mede­cine 

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
free download udemy paid course

PLUS DE SCIENCE