fbpx

Le corps d’un Néo-Zélan­dais retrouvé dans sa chambre étudiante deux mois après sa mort

par   Adrien Gingold   | 25 septembre 2019

En Nouvelle-Zélande, le corps d’un étudiant de l’uni­ver­sité de Canter­bury a été retrouvé ce lundi dans sa chambre, deux mois après sa mort, révèle aujourd’­hui The Guar­dian. Les étudiants du campus avaient signalé une forte odeur à la police.

Si la cause du décès n’a pas encore été iden­ti­fiée, cette macabre décou­verte inter­roge le fonc­tion­ne­ment de l’uni­ver­sité, comme le déplore ministre de l’Edu­ca­tion Chris Hipkins via un commu­niqué : « Cette mort est trou­blante, je m’at­tends à ce que l’uni­ver­sité mène une enquête appro­fon­die. Mes pensées vont à la famille et aux amis de la victime. Cela doit être une période extrê­me­ment pénible pour eux. »

La chambre du jeune homme se trou­vait au fond du couloir, loin des espaces communs où offi­cient les services d’hy­giène. Une chambre de ce type coûte plus de 15 000 dollars néo-zélan­dais par an, soit presque 10 000 euros. Les parents du jeune homme cherchent à comprendre comment il a pu être laissé là si long­temps.

Source : The Guar­dian

Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free online course

Plus de monde