fbpx

Le fils d’El Chapo capturé par l’ar­mée mexi­caine avant d’être libéré par le cartel de Sina­loa

par   Nicolas Prouillac   | 18 octobre 2019

Hier après-midi, la ville de Culiacán, dans l’État mexi­cain de Sina­loa, a été le théâtre de violents affron­te­ments entre les forces armées mexi­caines et le cartel de Sina­loa, rapporte Vice News ce vendredi 18 octobre. Le chaos engen­dré par l’opé­ra­tion mili­taire a conduit à la capture du fils de Joaquín « El Chapo » Guzmán, Ovidio Guzmán… au moins pour un temps.

Selon des sources offi­cielles consul­tées par le média améri­cain, les hommes du cartel aurait fina­le­ment réussi à libé­rer Ovidio après de nouvelles fusillades. La rumeur court égale­ment qu’un autre fils d’El Chapo, Iván Archi­valdo Guzmán, aurait été capturé ou tué dans les affron­te­ments. Mais rien ne permet de confir­mer offi­ciel­le­ment l’une ou l’autre infor­ma­tion.

Le secré­taire à la Sécu­rité mexi­cain, Alfonso Durazo Montaño, a confirmé dans un commu­niqué publié jeudi que l’ar­mée avait tout d’abord capturé Ovidio Guzmán à son domi­cile en début d’après-midi, avant d’être contrainte par la riposte du cartel de battre en retraite et de le libé­rer. Son rapport fait état d’autres effu­sions de violence dans la ville, mais il n’y est pas fait mention du sort d’Iván Archi­valdo Guzmán.

La ville de Culiacán est actuel­le­ment en alerte maxi­male, et son aéro­port a été bloqué. Les habi­tants ont été aver­tis par les auto­ri­tés via WhatsApp de se calfeu­trer chez eux.

Ovidio et Iván Archi­valdo sont deux des nombreux fils d’El Chapo, qui en compte au moins 15. Depuis sa cellule de la prison de très haute sécu­rité ADX Florence, dans le Colo­rado, il n’est pas évident qu’il soit au courant des événe­ments qui viennent de se dérou­ler.

Source : Vice News

Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus d'epic