Le gouver­ne­ment britan­nique affirme que des humains seront toujours aux commandes des armes robo­tiques

par   Ulyces   | 12 septembre 2017

Une tourelle semi-auto­nome déjà opéra­tion­nelle Raytheon Phalanx CIWS — Crédits : Raytheon N’en déplaise à Elon Musk, qui craint tout l’in­verse, le minis­tère de la Défense britan­nique affirme que l’être humain maîtri­sera toujours les armes robo­tiques qu’il met au point. Dans la foulée, le ministre anglais des Forces armées Mark Lancas­ter a publié ce 12 septembre un commu­niqué réaf­fir­mant qu’il n’était pas dans les projets de l’ar­mée de déve­lop­per des armes et véhi­cules entiè­re­ment auto­nomes, rapporte The Verge. Dans son commu­niqué, le minis­tère indique que « le Royaume-Uni ne possède pas d’armes entiè­re­ment auto­ma­ti­sées et ne compte pas en déve­lop­per. En guise de garan­tie, celles-ci seront toujours sous contrôle d’un humain. » Mark Lancas­ter confirme : « Nos armes sont utili­sées par des personnes capables de prendre des déci­sions incroya­ble­ment impor­tantes, et nous garan­tis­sons cette surveillance que nous pensons vitale. » Ces décla­ra­tions font suite à la péti­tion signée par Elon Musk et d’autres grands noms du monde de la tech­no­lo­gie, qui deman­daient aux Nations Unies d’ins­tau­rer des régle­men­ta­tions bien plus dras­tiques concer­nant l’usage et la produc­tion de poten­tiels « robots-tueurs ». Source : The Verge

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download