fbpx

Le Japon s’équipe de sacs comes­tibles pour que les cerfs ne mangent plus de plas­tique

par   Sarah Ben Bouzid   | 21 octobre 2020

Les cerfs sacrés de la ville de Nara, au Japon, sont consi­dé­rés comme des trésors natio­naux. Mais malgré une protec­tion renfor­cée, certains touristes laissent encore trai­ner des déchets plas­tiques qui peuvent s’avé­rer mortels pour eux. Afin d’y remé­dier, un habi­tant a créé un sac comes­tible fait à base de riz que les cerfs peuvent manger en toute sécu­rité, rappor­tait la BBC le 20 octobre.

Nara abrite envi­ron 1 200 cerfs en liberté, et le parc auto­rise les visi­teurs à donner des biscuits non-embal­lés dans du plas­tique aux animaux. Mais malgré cette légis­la­tion, de nombreux visi­teurs conti­nuent de leur donner d’autres en-cas, en jetant derrière eux leurs embal­lages. Les cerfs les sentent, et pensant qu’il s’agit de nour­ri­ture, les mangent. En juillet 2019, neuf cerfs avaient été retrouvé morts l’es­to­mac plein de plas­tique.

C’est alors que Taka­shi Naka­mura, un habi­tant de Nara qui dirige une papè­te­rie locale, a eu l’idée de ce sac comes­tible sans risque pour les cerfs. Ils sont faits à base de cartons de lait recy­clés et de riz. Naka­mura explique que pour l’ins­tant, 3 500 sacs ont été vendus à six entre­prises locales, dont l’of­fice du tourisme de la ville, une banque et une phar­ma­cie.

Crédits : The Asahi Shim­bun

Le sac a été testé par des labo­ra­toires de recherche alimen­taire au Japon, qui ont tous déclaré qu’il était propre à la consom­ma­tion. Chaque sac coûte envi­ron 100 yens (0,80 euro), plus cher qu’un simple sac en plas­tique. Mais il sauve des vies.

Source : BBC

Plus de monde