fbpx

Le MIT a créé sans faire exprès le noir le plus noir du monde

par   Nicolas Pujos   | 20 septembre 2019
Crédits: R. Capanna, A. Berlato, A. Pinato

Oubliez le Vanta­black. Par acci­dent, deux cher­cheurs du MIT viennent de créer le maté­riau le plus sombre du monde, comme le rapporte News­week le 16 septembre.

Ce maté­riau consti­tué de nano­tubes de carbone capte 99,995 % de la lumière, ce qui le rend 10 fois plus sombre que tous les maté­riaux connus à ce jour. Le Vanta­black, lui, n’ab­sorbe « que » 99,965 % de la lumière.

Brian Wardle, profes­seur au MIT, et Kehang Cui, cher­cheur spécia­lisé dans les maté­riaux à l’uni­ver­sité de Shan­ghai, l’ont décou­vert alors qu’ils tentaient de résoudre un problème tota­le­ment diffé­rent.

Au cours de leurs expé­riences, les deux hommes se sont aperçus qu’une fine couche d’oxyde se formait sur de l’alu­mi­nium, ce qui rédui­sait quasi­ment à néant la conduc­ti­vité. En expo­sant de l’alu­mi­nium à de l’eau salée, l’oxyde se dissol­vait ce qui a permis aux cher­cheurs de créer des nano­tubes dotés des proprié­tés élec­triques impor­tantes.

Le maté­riau est exposé à New York dans le cadre de l’ex­po­si­tion «The Redemp­tion of Vanity» ou il recouvre un diamant en effaçant les brillants de la pierre précieuse.

Source: News­week

Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

PLUS DE SCIENCE