fbpx

Le président du Mexique juge la sentence d’El Chapo « inhu­maine »

par   Suzanne Jovet   | 22 juillet 2019

Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obra­dor (AMLO) s’est dit très contra­rié par la peine de réclu­sion à perpé­tuité pronon­cée contre Joaquín Guzmán, dit El Chapo, et notam­ment ses condi­tions d’em­pri­son­ne­ment, rapporte The Inde­pendent le 21 juillet.

Le narco­tra­fiquant mexi­cain El Chapo a été condamné mercredi dernier par un juge new-yorkais à la réclu­sion perpé­tuité, assor­tie de 30 années supplé­men­taires. Il passera le restant de ses jours dans la prison la plus sécu­ri­sée des États-Unis : ADX Florence, dans le Colo­rado. Un verdict qu’AMLO a quali­fié de « sévère » et « inhu­main », ajou­tant que dans ces condi­tions la vie ne valait plus la peine d’être vécue. « Que tout cela se termine par une sentence comme celle-ci, qui envoie une personne pour le restant de ses jours dans une prison hostile, c’est dur, c’est inhu­main », a déclaré López Obra­dor, qui se désolé du fait qu’El Chapo ne pourra plus revoir sa famille.

ADX Florence est la prison la plus sécu­ri­sée des États-Unis, la seule à porter le sigle « Super­max », surnom­mée l’Al­ca­traz des Rocheuses. Les déte­nus sont géné­ra­le­ment confi­nés 23 heures par jour dans des cellules de 3,5 mètres sur 2, chacune avec une fenêtre incli­née vers le haut pour qu’ils ne puissent voir que le ciel.

Cepen­dant, le président mexi­cain a égale­ment tenu compte des nombreuses victimes du cartel de Sina­loa. « J’ai aussi beau­coup de victimes dans la tête, c’est très doulou­reux, nous allons conti­nuer à construire une société meilleure, plus humaine, plus frater­nelle, plus soli­daire, bien sûr paci­fique et non violente », a-t-il annoncé. Mais dans les faits, il en est très loin.

Source : The Inde­pendent 

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
online free course

Plus de monde