Les 6 médias US à suivre pour la campagne prési­den­tielle améri­caine

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 1 février 2016

elections La campagne prési­den­tielle améri­caine démarre véri­ta­ble­ment aujourd’­hui avec le caucus de l’Iowa, qui marque le coup d’en­voi des primaires. Voici une sélec­tion de sites spécia­li­sés pour suivre de près une campagne qui s’an­nonce passion­nante.

1. L’es­sen­tiel : The 2016 Blast (Poli­tico)

La news­let­ter quoti­dienne de Poli­tico sur la campagne prési­den­tielle arrive en fin d’après-midi sur la côte Est améri­caine, en fin de soirée en Europe. Parfait pour s’em­bru­mer le cerveau avant de dormir. Pourquoi on aime : Parce qu’elle se lit comme un menu : on prend ce qu’on a envie de prendre et on laisse le reste – le sujet prin­ci­pal en entrée, les articles du jour résu­més en un para­graphe, le chiffre du jour en dessert. Le sujet prin­ci­pal, juste­ment, est un bref article de trois à quatre para­graphes qui fait office de gazette de campagne. Et aussi : Poli­tico Maga­zine a publié un numéro spécial qui revient sur les deux mandats de Barack Obama. Parmi les diffé­rents articles, un must-read sur la poli­tique étran­gère du président améri­cain.

2. Le podcast : The Weeds (Vox)

En lançant Vox.com en mars 2014, Ezra Klein s’était donné pour but de trai­ter les « légumes » de l’ac­tua­lité : des sujets répu­tés fades, qui nous attirent peu, mais que nous devrions ingur­gi­ter pour mieux comprendre ce qui nous entoure – ou pour paraître plus cultivé. Cela a donné lieu aux fameuses « cartes » expli­ca­tives, deve­nues la marque de la maison. Avec leur nouveau podcast, The Weeds, deux des trois cofon­da­teurs de Vox, Ezra Klein et Matthew Ygle­sias, accom­pa­gnés de Sarah Kliff, pour­suivent sur la voie de la méta­phore végé­tale : après les légumes, les mauvaises herbes. La tech­nique est la même, celle de trai­ter des sujets en appa­rence tech­niques de manière conver­sa­tion­nelle. Lancé à l’au­tomne 2015, un an avant la prési­den­tielle, les trois jour­na­listes ont déjà échangé sur l’im­mi­gra­tion, le salaire mini­mum, le contrôle des armes à feu et la santé – beau­coup sur la santé. weedsPourquoi on aime : Parce qu’en­core une fois pendant cette prési­den­tielle, ce sont davan­tage les candi­dats que leurs propo­si­tions qui sont scru­tées — en grande partie à cause de Donald Trump. Le podcast de Vox veut prendre la poli­tique par l’autre bout: les théma­tiques avant, les person­na­li­tés ensuite. Ce qu’on aime écou­ter : « How poli­tics makes us stupid » (épisode du 6 novembre) – c’est l’un des sujets de prédi­lec­tion d’Ezra Klein : comment ceux qui sont très, très bran­chés sur la poli­tique appré­hendent les mesures poli­tiques et leur actua­lité. « Plus vous êtes intel­li­gents, plus vous avez de chance de vous trom­per », selon lui. Allé­chant. Entre­tien avec Ben Bernanke (épisode du 15 décembre) – un entre­tien avec Ben Bernanke, l’an­cien chef de la Réserve fédé­rale des États-Unis, à l’oc­ca­sion de la sortie de ses mémoires, qui donnent un bon aperçu sur la crise finan­cière de 2008.

3. L’agré­ga­teur : Real Clear Poli­tics

Real Clear produit ses propres articles mais agrège surtout les meilleurs articles publiés dans la presse natio­nale sur les sujets de poli­tique, d’éco­no­mie, d’éner­gie et d’af­faires inter­na­tio­nales. On trouve aussi, en continu sur sa page d’ac­cueil, les résul­tats des derniers sondages. Pourquoi on aime : C’est complet, théma­tique et truffé de news­let­ters élabo­rées. Un grand cousin de Poli­tico, qui met l’ac­cent sur l’agré­ga­tion, mais moins connu et un peu moins bon en marke­ting. Ce qu’on aime lire : La page « Elec­tion Central: 2016 », véri­table tableau de bord de la campagne. La page Real Clear World, autre bon agré­ga­teur qui peut davan­tage inté­res­ser un lecto­rat français.

4. Le « nerdy » : FiveT­hir­tyEight

FiveT­hir­tyEight, le site créé par le statis­ti­cien Nate Silver, attire un lecto­rat de niche qui aime les chiffres, surtout les chiffres. Pourquoi on aime : Parce que les esti­ma­tions de Nate Silver sur les deux précé­dentes campagnes prési­den­tielles se sont révé­lées presque parfai­te­ment justes. Parce que les jour­na­listes de FiveT­hir­tyEight se sont récem­ment effor­cés de rendre leurs articles un peu plus acces­sibles. Ce qu’on aime lire : Trois théo­ries sur l’as­cen­sion de Donald Trump. Les prédic­tions sur la primaire. Five-Thirty-Eight  

5. Les vété­rans : The Hill et Roll Call

Lobbyistes, poli­tiques, jour­na­listes, employés du gouver­ne­ment ou d’une agence fédé­rale avaient leurs sites spécia­li­sés avant l’ar­ri­vée de Poli­tico. Le premier a été créé en 1994, le second en 1955. Pourquoi on aime : On ne sait pas si on peut dire qu’on aime, mais on ne trou­vera sûre­ment pas plus complet – à moins de payer très cher pour la version pro de Poli­tico. Et encore. Ce qu’on aime lire : Leurs blogs, prin­ci­pa­le­ment « Hawkings Here » pour Roll Call et « Ballot Box » pour The Hill. Il faut aimer le petit monde de la poli­tique à Washing­ton, on vous aura prévenu.

6. En bonus : The Daily Show et Last Week Tonight

Le Sud-Afri­cain Trevor Noah au Daily Show et le britan­nique John Olli­ver à Last Week Tonight couvrent l’ac­tua­lité avec un ton grinçant, sur fond de diver­tis­se­ment. Et leurs vidéos sont souvent reprises par les sites inter­net français. Pourquoi on aime : John Olli­ver a le ton british qui sait se moquer des Améri­cains ; Trevor Noah est humo­riste de forma­tion. Ce qu’on aime regar­der : Le sujet sur les réfu­giés de John Olli­ver, celui sur les réfu­giés et le candi­dat répu­bli­cain Mike Hucka­bee de Trevor Noah, et surtout celui sur Trump, « l’État isla­mique blanc ». Elian Peltier Le seul candi­dat socia­liste à l’élec­tion améri­caine. ↓ sanders

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy paid course free download