Les chauve-souris du Hondu­ras aime­raient bien vous faire peur, mais elles sont pas équi­pées pour

par   Ulyces   | 29 août 2016

Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 8Ecto­phylla alba. Derrière cette déno­mi­na­tion scien­ti­fique se cachent des petites créa­tures qui n’ont rien de terri­fiant : les chauve-souris du Hondu­ras. On a souvent l’image de chauve-souris buveuses de sang se terrant dans des cavernes. Celles du Hondu­ras ont un pelage blanc comme neige, ne mesurent pas plus de 5 cm de longueur et sont extrê­me­ment rares. Elles ne sont obser­vables qu’au Nica­ra­gua, au Costa Rica et au Hondu­ras, donc. Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 6 Cette espèce très fragile, qui risque d’être bien­tôt clas­sée comme mena­cée, a survécu jusqu’a­lors grâce aux plantes d’Heli­co­nia. En grigno­tant les feuilles, elles les font se recroque­viller sur elles-mêmes, formant une sorte de cocon de protec­tion autour d’elles. Les chauve-souris du Hondu­ras, qui vivent en petites colo­nies, sont ainsi proté­gées des préda­teurs exté­rieurs. Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 5Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 4Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 3Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 2Honduran White Bat Tent Bat Ectophylla alba costa rica 117602787835_dff14c4bc4_b16205092173_e60b242b94_b14405536559_ea2d89618e_b14382008293_91b125ba18_bSource/Crédits : The Ark In Space Le Hondu­ras est le terri­toire d’autres préda­teurs, capi­ta­listes ceux-là. 000

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
free online course