Les Égyp­tiens protestent sur les réseaux sociaux plutôt que dans la rue

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 26 janvier 2016

Le régime égyp­tien a pris ses précau­tions lors du cinquième anni­ver­saire du début de la révo­lu­tion de 2011, en affi­chant des mesures de sécu­rité dissua­sives. Résul­tat, les rues étaient pratique­ment toutes déser­tées par les mani­fes­tants, et c’est vers les réseaux sociaux qu’il a fallu se tour­ner pour prendre la tempé­ra­ture du brasier de la révolte. https://twit­ter.com/yasse­re­gypt1/status/691627276115546112/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw « Du pain, de la nour­ri­ture, la justice sociale. Le peuple veut renver­ser le régime », a tweeté un utili­sa­teur en accom­pa­gnant ses mots d’une affiche commé­mo­ra­tive et des hash­tags de circons­tance #Tahrir, #25jan et #النظام_خايف_من (« #LeGou­ver­ne­mentAPeurDe »). https://twit­ter.com/Ibra­hemNer­min/status/691424929133236224?ref_src=twsrc%5Etfw « Que notre révo­lu­tion repose en paix », a tweeté quelqu’un. « Le gouver­ne­ment a peur dès que trois personnes se promènent ensemble », a renchéri un autre. La place Tahrir, symbole de la révo­lu­tion, est pour sa part restée très calme. https://twit­ter.com/Cairo­to­day/status/691579181994545152/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw Quant au chan­teur Ramy Essam, figure de proue des mani­fes­ta­tions de 2011 aujourd’­hui exilé en Suède, il a sorti un nouveau morceau pour commé­mo­rer le 25 janvier à sa façon. https://www.youtube.com/watch?v=nVG4TGHLzGo&feature=youtu.be Source : Twit­ter Nous avons publié récem­ment un portrait du chan­teur, qui a dû quit­ter l’Égypte pour ne pas être tué. ulyces-ramyessam-couv01

Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
free download udemy course