Appa­rem­ment, les membres des cartels mexi­cains sont fans de Narcos : Mexico

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 12 décembre 2018

Crédits : Carlos Somonte/Netflix

Nous sommes dans les années 1980, et le cartel de Guada­lajara s’im­pose comme le gang le plus influent du Mexique. La série de Netflix Narcos: Mexico, diffu­sée depuis novembre 2018, retrace l’his­toire des guerres entre cartels et, si l’on en croit les véri­tables narco­tra­fiquants inter­ro­gés par Vice, elle le fait plutôt bien. « Quand ils ont annoncé la sortie de la série, j’étais très exci­tée. Elle me rend un peu nostal­gique du temps où les frères Arel­lano Félix étaient les chefs de la Basse Cali­for­nie », confie Gisela, une narco­tra­fiquante de 35 ans. 

« Bien sûr », pour­suit-elle « ce n’est pas Les Sopra­nos, mais elle me plaît, et je me recon­nais dans les person­nages ». Pour Filete, un narco­tra­fiquant de 33 ans, seuls quelques épisodes de la série sont vrai­ment bons. « Face aux narcos de la série, je suis un clown, mais je leur ressemble, ou du moins je me reflète en eux », déclare-t-il tout de même. Quant à El Gordo, un vendeur de cocaïne de 29 ans, il raconte qu’il regarde Netflix parce que la plate­forme « plaît à [son] épouse ». « C’est sûr que les séries sur les narco­tra­fiquants attirent mon atten­tion. Nous sommes à la mode depuis quelques années », estime-t-il.

Si l’his­toire des cartels est effec­ti­ve­ment en vogue, certains membres de gangs avancent que les produc­teurs devraient désor­mais piocher dans le quoti­dien des trafiquants pour une nouvelle série. « Netflix devrait faire une série sur les dealers et les toxi­co­manes, il nous arrive tout un tas de choses inté­res­santes », explique ainsi Aarón, un trafiquant de 28 ans.

Source : Vice

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
online free course

Plus d'epic