fbpx

Les services secrets améri­cains mettent au point un cerveau arti­fi­ciel depuis 10 ans

par   Suzanne Jovet   | 1 août 2019
Crédits : Marvel Studios

Depuis le mois d’oc­tobre 2010, les services secrets améri­cains déve­loppent un système d’in­tel­li­gence arti­fi­cielle mili­taire, dans le cadre d’un programme top secret baptisé « Sentient ». Les docu­ments confi­den­tiels récem­ment publiés décrivent le programme du Natio­nal Recon­nais­sance Office comme un système de rensei­gne­ment intel­li­gent, capable de coor­don­ner des posi­tions satel­lites et d’être utilisé pour gérer des opéra­tions lors de combats, rappor­tait The Verge le 31 juillet.

Jusqu’à présent, Sentient était un projet clas­si­fié du gouver­ne­ment améri­cain – une machine « sentiente » dési­gnant une machine douée de conscience. Cepen­dant, des docu­ments récem­ment publiés révèlent des détails sur les objec­tifs, les progrès et la portée du programme. « Sentient réper­to­rie les sché­mas normaux, détecte les anoma­lies et aide à prévoir et modé­li­ser les actions poten­tielles de l’en­nemi », explique Karen Furger­son, direc­trice adjointe du Bureau des affaires publiques du NRO. Une descrip­tion quelque peu vague des fonc­tions concrètes de l’IA mili­taire équi­pant les satel­lites améri­cains.

« Le Natio­nal Recon­nais­sance Office et les autres agences de rensei­gne­ment ont pour habi­tude de ne pas divul­guer de sources ni de méthodes, car cette divul­ga­tion présente un risque élevé de voir les nations adverses les contrer », a déclaré Karen Furger­son. Et par « adverses », elle entend « reste du monde ».

Il semble­rait que l’une des (très nombreuses) fonc­tions de Sentient soit d’ana­ly­ser avec une préci­sion inédite le contenu d’images satel­lites, afin de déter­mi­ner la nature et la fonc­tion des posi­tions « enne­mies » obser­vées. L’al­go­rithme serait capable d’in­gé­rer et analy­ser un nombre astro­no­mique de données, issues de la flotte entière des satel­lites améri­cains et poten­tiel­le­ment de tous les appa­reils s’y connec­tant. « Tel que je le comprends, l’am­bi­tion [de Sentient] est de savoir abso­lu­ment tout », confie un ancien de la CIA au maga­zine. Un genre d’Ul­tron sans corps, en somme.

Source : The Verge

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
udemy course download free

Plus de turfu