fbpx

À Hong Kong, les mani­fes­tants utilisent des lasers pour aveu­gler les camé­ras de surveillance

par   Suzanne Jovet   | 1 août 2019
Crédits : Ales­san­dra Bocchi / Twit­ter

Depuis huit semaines, Hong Kong est le théâtre de vastes mani­fes­ta­tions anti­gou­ver­ne­men­tales. Mais ce dimanche, lorsqu’une protes­ta­tion a dégé­néré en violentes confron­ta­tions avec les auto­ri­tés, certains mani­fes­tants ont ingé­nieu­se­ment braqué des lasers sur les camé­ras de surveillance de la police pour pertur­ber les systèmes de recon­nais­sance faciale dont elles sont équi­pées, rapporte le New York Times.

Ces systèmes mettent en danger la liberté de mani­fes­ter. « On peut imagi­ner après cela des mesures de repré­sailles… et fina­le­ment on n’a plus le droit à l’opi­nion person­nelle », met en garde Yann-Maël Lahrer, fonda­teur d’Okay­doc. Le 18 juillet, Colin Cheung, un homme de 29 ans, a été enlevé dans un centre commer­cial et jeté dans une voiture bana­li­sée par quatre poli­ciers en civil, qui l’ont forcé à regar­der son iPhone pour le déver­rouiller grâce à la recon­nais­sance faciale. Heureu­se­ment pour Colin Cheung, il avait désac­tivé la fonc­tion par peur d’être surveillé.

Lundi matin, la police de Hong Kong a annoncé l’ar­res­ta­tion de 49 « mani­fes­tants radi­caux » présents dimanche, affir­mant qu’ils avaient parti­cipé à atti­ser les violences. Les mani­fes­tants craignent donc que Hong Kong utilise des systèmes de recon­nais­sance faciale du même type que ceux de la Chine conti­nen­tale pour faci­li­ter le travail de la police. Qui n’avait pas prévu les lasers.

Source : The New York Times

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
download udemy paid course for free

Plus de monde