fbpx

L’or­di­na­teur le plus puis­sant du monde a iden­ti­fié 77 compo­sés médi­ca­men­teux pour lutter contre le Covid-19

par   Nicolas Pujos   | 21 mars 2020

Le super­cal­cu­la­teur Summit d’IBM, construit en parte­na­riat avec le labo­ra­toire natio­nal d’Oak Ridge du dépar­te­ment améri­cain de l’Éner­gie, est parvenu à iden­ti­fier 77 compo­sés médi­ca­men­teux poten­tiels pour lutter contre le Covid-19. Une étape capi­tale dans la concep­tion d’un vaccin.

Le 20 mars, CNN relayait le commu­niqué de presse rédigé par le direc­teur du labo­ra­toire d’Oak Ridge Jéremy Smith, qui explique les consé­quences de cette décou­verte : « Nos résul­tats ne signi­fient pas que nous avons trouvé un remède ou un trai­te­ment pour le coro­na­vi­rus. Nous espé­rons cepen­dant que les résul­tats issus de nos calculs éclai­re­ront les études futures et four­ni­ront un cadre pour les expé­ri­men­ta­teurs qui utili­se­ront les compo­sés que nous avons iden­ti­fiés. »

Le super­cal­cu­la­teur Summit a été programmé pour détec­ter les compo­sés pouvant se lier à une protéine conte­nue dans le virus. L’objec­tif est de neutra­li­ser cette dernière, qui est à l’ori­gine de la diffu­sion du virus. Des quan­ti­tés astro­no­miques de simu­la­tions ont été effec­tuées pour tester plus de 8 000 compo­sés. Summit a iden­ti­fié 77 compo­sés poten­tiels et les a clas­sés en fonc­tion de leur proba­bi­lité d’ef­fi­ca­cité pour lutter contre la diffu­sion du coro­na­vi­rus. Sept d’entre eux semblent les plus adap­tés.

« Compte tenu des résul­tats, nos travaux suggèrent qu’au moins sept des compo­sés iden­ti­fiés ici seraient utili­sables pour des expé­ri­men­ta­tions visant à limi­ter les inter­ac­tions du virus SRAS-CoV-2. » Les résul­tats des travaux ont été ont publiés dans la revue scien­ti­fique ChemRxiv.

Source: CNN

Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
free download udemy paid course

PLUS DE SCIENCE