Mark Zucker­berg révèle que Face­book déve­loppe une machine qui lit dans les pensées

par   Laura Boudoux   | 7 mars 2019

Le créa­teur de Face­book rêve de permettre à ses utili­sa­teurs de navi­guer intui­ti­ve­ment au sein d’une inter­face en réalité augmen­tée, par le seul pouvoir de leur pensée. Lors d’une rencontre orga­ni­sée en février 2019 avec le profes­seur de droit inter­na­tio­nal Jona­than Zittrain, à Harvard, Mark Zucker­berg a dévoilé de quelle manière les équipes de Face­book comptent déve­lop­per une telle tech­no­lo­gie, rapporte Wired ce 7 mars.

Il écarte ainsi l’idée d’un implant céré­bral. « Si l’on veut construire quelque chose que tout le monde utilise, nous devons nous concen­trer sur des tech­no­lo­gies non-inva­sives », explique-t-il. Le PDG de Face­book imagine plutôt un dispo­si­tif qui ressem­ble­rait à un « bonnet de bain », capable d’ana­ly­ser les liens entre telle pensée et telle acti­vité céré­brale, ou flux sanguin. Le message serait ensuite décodé et l’ac­tion arri­ve­rait à travers un casque de réalité virtuelle. Le tout proba­ble­ment déve­loppé par Oculus, propriété de Face­book.

Pour quel résul­tat concret ? Si un utili­sa­teur pense par exemple à une person­na­lité, sa biogra­phie pour­rait s’af­fi­cher sous ses yeux en quelques millièmes de secondes. Mark Zucker­berg souligne d’ailleurs que les cher­cheurs savent déjà faire la diffé­rence entre la pensée d’une girafe et celle d’un éléphant, simple­ment en obser­vant l’ac­ti­vité céré­brale de l’in­di­vidu qui en est l’au­teur. D’après l’en­tre­pre­neur, cette machine à lire les pensées sera un moyen pour tous de rega­gner en liberté et en indé­pen­dance, en leur permet­tant notam­ment d’écrire cinq fois plus vite qu’au moyen des inter­faces manuelles actuelles.

« La manière dont fonc­tionnent nos ordi­na­teurs aujourd’­hui, orga­ni­sés autour d’ap­pli­ca­tions et de tâches, ne repré­sente pas la manière dont fonc­tionne notre cerveau, ni notre façon d’ap­pré­hen­der du monde », estime-t-il. « C’est pour cela que que je suis très enthou­siaste quant au poten­tiel de la réalité augmen­tée sur le long terme. Elle nous offrira une plate­forme qui s’ap­proche de la façon donc nous pensons les choses », imagine déjà Mark Zucker­berg.

Sources : Wired

Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
online free course

Plus de turfu