fbpx

Moqués pour leur accent marseillais, ils reviennent se battre à 2 contre 10 à la hache

par   Adrien Gingold   | 28 septembre 2019

Vendredi 27 septembre, deux Marseillais compa­rais­saient devant le tribu­nal correc­tion­nel de Nice pour violences aggra­vées suite à une rixe à la hache, relaie Nice Matin ce samedi.

Les faits datent de la veille du réveillon de Noël 2017. Deux amis marseillais en virée à Menton avec leurs copines dînent au restau­rant. Le petit groupe décide d’al­ler danser en boîte de nuit, avant d’al­ler dormir à l’hô­tel qu’ils ont réservé.

C’est en tout cas ce qu’ils avaient prévu. Car en arri­vant au Brum­mel, un club de Menton, le petit groupe, alcoo­lisé et qui parle fort, se fait char­rier. Des clients de l’éta­blis­se­ment se moquent de leur accent, le ton monte rapi­de­ment.

Les copines fatiguent et les deux compères les ramènent à l’hô­tel. Mais ivres et vexés, ils décident de reve­nir régler leurs comptes à la disco­thèque.

Sur place, à deux contre une dizaine, ils échangent des coups avec leurs oppo­sants. Sauf qu’ils sont reve­nus armés d’une hache, ce qui n’a pas manqué d’éveiller la curio­sité du président du tribu­nal de Nice, où ils compa­rais­saient hier : « Quel est l’in­té­rêt d’avoir ça dans votre voiture? Vous n’êtes pas bûche­rons ? »

Les Marseillais ne se sont pas servis de leur arme. Tout en jurant regret­ter, ils invoquent la légi­time défense.

Le tribu­nal les a condam­nés à 6 mois de sursis, une inter­dic­tion de séjour de 5 ans dans les Alpes-Mari­times, et 200 € à verser aux parties civiles.

Source : Nice Matin

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
udemy paid course free download

Plus de monde