fbpx

Oumua­mua pour­rait bien être un vais­seau extra­ter­restre, selon ces astro­nomes

par   Servan Le Janne   | 25 août 2020

Depuis qu’il est entré dans notre système solaire en octobre 2017, Oumua­mua alimente un vaste débat entre astro­nomes. Cet objet de 400 mètres de long accé­lé­rait par moment, faisant penser à certains qu’il pouvait être mû par une tech­no­lo­gie extra­ter­restre. L’Amé­ri­cain Abi Loeb et le Coréen Thiem Hoang défendent cette hypo­thèse dans une étude parue le 17 août et relayée par Space.com le 24 août.

En juin dernier, la revue The Ameri­can Astro­no­mi­cal Society a publié une étude décri­vant Oumua­mua comme une comète compo­sée d’hy­dro­gène molé­cu­laire. Ce gaz lui donne­rait une certaine force de propul­sion et explique­rait son accé­lé­ra­tion momen­ta­née.

Mais pour Loeb et Hoang, ce raison­ne­ment ne tient pas. La lumière des étoiles devrait réchauf­fer l’hy­dro­gène solide de manière à empê­cher sa coagu­la­tion. Et l’hy­dro­gène molé­cu­laire devrait entraî­ner la décom­po­si­tion progres­sive d’Ou­mua­mua à mesure qu’elle voyage.

Astro­phy­si­cien à Harvard, Avi Loeb a donc une autre expli­ca­tion, mais il va falloir attendre un peu pour la décou­vrir. En janvier 2021, il publiera un livre baptisé Extra­ter­res­trial: The First Sign of Intel­ligent Life Beyond Earth (« Extra­ter­restre : le premier signe d’une vie intel­li­gente en dehors de la Terre »).

Pour lui, comme il nous l’ex­pliquait en 2019, Oumua­mua semble donc avoir quelque chose d’un vais­seau extra­ter­restre. En atten­dant, le débat va conti­nuer d’ani­mer la commu­nauté scien­ti­fique.

Source : Space.com

Plus de mystère