fbpx

Persua­dée d’avoir un chien, la police lui apprend que c’est un ours

par   Mathilda Caron   | 13 juin 2019
Crédits : Asia Wire

La semaine dernière à Kuala Lumpur, Zarith Sofia Yasin a été arrê­tée après que les auto­ri­tés malai­siennes ont décou­vert un ours dans son appar­te­ment. Pour sa défense, la chan­teuse de 27 ans a expliqué qu’elle était convain­cue qu’il s’agis­sait un chien, rapporte Metro ce 13 juin.

La Malai­sienne avait appelé son animal de compa­gnie Bruno et assure s’en être bien occupé durant la période où elle l’a accueilli chez elle. « Il faisait nuit lorsque je l’ai trouvé au bord de la route et je croyais que c’était un chien », raconte la jeune femme.

Crédits : Zarith Sofia Yasin/Insta­gram

Elle rejette les accu­sa­tions dont elle fait l’objet, et soutient aux auto­ri­tés qu’elle n’avait aucune inten­tion de le revendre. « Je gère un busi­ness la jour­née et je chante la nuit… Quand aurais-je le temps de vendre des animaux ? » se justi­fie-t-elle. Mais ce simple argu­ment ne suffit pas à convaincre la justice et une enquête appro­fon­die est en cours pour décou­vrir la vérité.

Accu­sée d’avoir fait d’un ours appar­te­nant à une espèce mena­cée son animal de compa­gnie, Zarith Sofia Yasin risque de devoir s’ac­quit­ter d’une amende de 200 000 ring­gits (plus de 40 000 euros) et encourt jusqu’à 10 ans de prison.

Source : Metro

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

Plus de monde