Plus de 500 000 Cana­diens avouent être défon­cés au travail

par   Mathilda Caron   | 16 mai 2019
Crédits : Matthew Brodeur

Selon un rapport de l’Enquête natio­nale sur le canna­bis publié le 2 mai dernier, plus de 514 000 Cana­diens se rendent au travail après avoir consommé du canna­bis, rappor­tait Leafly le 14 mai. Depuis sa léga­li­sa­tion en octobre 2018, de plus en plus de Cana­diens se sont mis à en consom­mer régu­liè­re­ment.

Basée sur le dernier trimestre de l’an­née 2018 et le premier de cette année, l’enquête révèle que près de 27 % des Cana­diens avouent fumer avant ou pendant leur travail. Fin 2018, la société améri­caine Quest Diagnos­tics rappor­tait que le nombre de dépis­tages, avérés posi­tifs, sur le lieu de travail, a atteint son plus haut niveau en quatorze ans.

Toute­fois, malgré les craintes selon lesquelles la léga­li­sa­tion augmen­te­rait la consom­ma­tion de marijuana chez les mineurs, la moitié des nouveaux consom­ma­teurs auraient en réalité plus de 45 ans. L’un des constats posi­tifs est que la majo­rité des fumeurs ne se tour­ne­raient plus vers le marché noir, se rendant direc­te­ment dans les maga­sins spécia­li­sés.

Source : Leafly

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de weed