fbpx

Pour la Jour­née mondiale des océans, Trump ouvre un sanc­tuaire marin aux pêcheurs

par   Denis Hadzovic   | 8 juin 2020

Vendredi 5 juin, Donald Trump a annoncé la réou­ver­ture d’un sanc­tuaire océa­nique de 8 000 km² dans l’océan Atlan­tique aux pêcheurs, rappor­tait le New York Times. Il s’agis­sait de l’unique havre marin des États-Unis. En cette Jour­née mondiale des océans, c’est terminé.

Après une visite dans le Maine, Donald Trump a annoncé que les côtes de la Nouvelle-Angle­terre allaient rede­ve­nir des terri­toires de pêche. Une déci­sion qui met fin au sanc­tuaire océa­nique mis en place par Barack Obama en 2016, proté­geant plus de 12 000 km² de l’océan Atlan­tique au large des côtes améri­caines.

De nombreuses orga­ni­sa­tions de protec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment sont scan­da­li­sées, car cette déci­sion du président améri­cain met en danger un vaste écosys­tème au large des côtes de la Nouvelle-Angle­terre abri­tant des espèces mena­cées comme des baleines, des tortues de mer ou des requins.

Source : The New York Times

Plus de monde