Crédits : Benfica

Les carrières des footballeurs prennent parfois des chemins tortueux. Samedi 30 mars, Adel Taarabt a disputé son premier match avec le Benfica Lisbonne, quatre ans après y avoir signé. Formé à Lens, le milieu de terrain marocain a joué sept matchs sous les couleurs de Tottenham pour ensuite s’imposer dans un autre club londonien, Queens Park Rangers. Après avoir été prêté à Fulham et au Milan AC, il a débarqué au Portugal en juin 2015, suivi d’une réputation de joueur « talentueux mais frustrant », selon les mots de son ancien entraîneur Neil Warnock. Un autre coach, Harry Renapp, avait pointé son surpoids en octobre 2014, rappelle la BBC.

L’international marocain n’a pas été plus apprécié par les dirigeants du Benfica, qui l’ont vite envoyé en équipe réserve. Pour échapper à ce purgatoire, il a été prêté au Genoa durant la saison 2017-2018. Auteur de deux buts en 28 matchs, Taarabt n’en a pas pour autant rejoint l’équipe première en revenant d’Italie. Mais l’arrivée d’un nouveau tacticien a fini par changer la donne en janvier.

Il était logique pour Bruno Lage que ce joueur « qui s’est toujours bien entraîné, avec une bonne intensité » côtoie le groupe professionnel en février. À la 71e minute de la rencontre contre Tondela (1-0), samedi, son nom a finalement été prononcé au Estádio da Luz. Mais il faudra attendre pour le voir scandé.

Source : BBC