fbpx

Racheté grâce au crowd­fun­ding, ce zoo va deve­nir un refuge pour animaux victimes de trafics

par   Adrien Gingold   | 24 décembre 2019

Une orga­ni­sa­tion réunis­sant plusieurs asso­cia­tions a annoncé il y a quatre jours à peine son projet de rache­ter un zoo breton avec pour objec­tif de remettre les pension­naires dans leur milieu natu­rel et trans­for­mer le lieu en refuge. Objec­tif réussi, comme nous l’ap­pre­nait 20Mi­nutes dimanche 22 décembre.

Nous vous parlions il y a quatre jours à peine de cette cagnotte en ligne lancée par l’or­ga­ni­sa­tion Rewild pour rache­ter un zoo breton. Pour cela, la fonda­tion avait besoin de 600 000 € et pouvait comp­ter sur le relais du jour­na­liste Hugo Clément, du comé­dien Pierre Niney ou encore de l’ani­ma­teur Stéphane Bern.

La cagnotte, large­ment relayée dans les médias, est montée très vite et a été couron­née de succès grâce au géné­reux coup de pouce du fonda­teur de Meetic, qui a donné 250 000 € : « Hugo, je m’en­gage à complé­ter avec la somme néces­saire en fin de collecte. Vous pouvez donc consi­dé­rer que le zoo est racheté », twee­tait Marc Simon­cini ce samedi 21 décembre.

« On est très contents, on n’au­rait pas parié qu’on aurait ce succès aussi vite », s’est réjouie Lamya Essem­lali, copré­si­dente de Rewild, l’ONG réunis­sant sept asso­cia­tions à l’ori­gine du projet de rachat du zoo de Pont-Scorff et ses quelque 560 animaux.

La cagnotte restera ouverte pour celles et ceux qui veulent aider aux frais de fonc­tion­ne­ment du zoo, qui devien­dra un centre de réha­bi­li­ta­tion pour animaux saisis lors du déman­tè­le­ment de trafics. C’est une première mondiale.

Source : 20Mi­nutes

Plus de monde