Saurez-vous dire lequel de ces deux spots publi­ci­taires a été créé par une IA ?

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 21 mars 2017

En 2015, une agence publi­ci­taire japo­naise, McCann, présen­tait AI-CD β, une intel­li­gence arti­fi­cielle (IA) faisant office de nouvelle direc­trice artis­tique et censée faire mieux que les humains. C’est ainsi que la semaine dernière, au congrès annuel des publi­ci­taires anglais (ISBA), Shun Matsu­zaka, plani­fi­ca­teur créa­tif de l’en­tre­prise, a présenté la première créa­tion de ce projet. Pour donner vie à cette IA, la nouvelle divi­sion créa­tive de l’en­tre­prise a scindé en deux parties le travail néces­saire à l’éla­bo­ra­tion d’un spot publi­ci­taire. Le brief créa­tif s’at­tache à la marque, au but de la campagne, au public-cible et à l’ef­fet que la pub doit produire sur celui-ci, tandis que les éléments de la publi­cité concernent les couleurs, la musique, les person­nages et le contexte. Les membres du service ont par la suite créé une base de données à partir de publi­ci­tés des gagnants de quelques-uns des prix les plus pres­ti­gieux du Japon, ces dix dernières années. Le but était d’ana­ly­ser les carac­té­ris­tiques de ces spots pour comprendre ce qui a fait leur succès. Un géant de la confi­se­rie, Monde­lez, a été le premier à souhai­ter tester les perfor­mances de l’IA. McCann a alors opposé son robot au direc­teur artis­tique humain de l’en­tre­prise, Mitsuru Kura­moto. Tous deux devaient créer un spot publi­ci­taire pour les pastilles à la Menthe Clorets. Le message essen­tiel était le suivant : une haleine fraîche qui dure 10 minutes. Le robot s’est servi de la base de données qui était à sa dispo­si­tion pour élabo­rer son projet, ses collègues humains étaient ensuite char­gés d’éla­bo­rer le projet final en fonc­tion des choix de l’IA. Kura­moto travaillait évidem­ment par lui-même. Saurez-vous dire lequel de ces deux spots publi­ci­taires a été créé par une IA ? https://youtu.be/wMQ1AHB2XhQ https://youtu.be/8cWHxd3k4gs Réponse : l’IA a créé le premier ! Ces deux projets ont ensuite été soumis à un sondage au niveau natio­nal. Les consom­ma­teurs poten­tiels devaient voter pour élire leur spot préféré. Le second spot a remporté le vote du public de justesse, avec 54 %. Après celui du public, l’avis de 200 cadres du secteur publi­ci­taires a été solli­cité. Contrai­re­ment au public, ils ont plébis­cité le spot du petit chien à l’ha­leine fraîche. Même si ces cadres n’étaient pas très repré­sen­ta­tifs du public cible, leur choix montre que l’IA a su se montrer créa­tive et amusante. Pour Matsu­zaka, l’agence de pub du futur sera basée sur des algo­rithmes créés par des humain et l’in­no­va­tion ne surgira que quand les barrières tradi­tion­nelles des parte­na­riats auront échoué. Source : Busi­ness Insi­der  

Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy course