fbpx

Sydney déclare l’état d’ur­gence clima­tique

par   Suzanne Jovet   | 21 juin 2019

 

Crédits : John Englart

La plus grande ville austra­lienne a déclaré ce vendredi 21 juin l’état d’ur­gence clima­tique. Sydney est suivie par de nombreuses autres communes du pays, rapporte le New York Times.

L’Aus­tra­lie sort tout juste de son été le plus chaud et dévas­ta­teur jamais connu, ponc­tué par des feux de forêts et une séche­resse para­ly­sante pour l’agri­cul­ture. Or, le gouver­ne­ment conser­va­teur issu des élec­tions natio­nales du mois dernier a rejeté toutes les propo­si­tions visant à réduire les émis­sions de carbone.

Pour pallier cette inac­tion, les gouver­ne­ments des États et des admi­nis­tra­tions locales se mobi­lisent. Sydney s’est fixée pour objec­tif de réduire les émis­sions de carbone de 70 % d’ici 2030 et d’at­teindre un taux zéro d’ici 2050. Elles ont augmenté de 79 % de 1960 à 2014 dans tout le pays.

La mairie de la ville a donc fait instal­ler des ampoules LED aux lampa­daires et certains immeubles construits récem­ment sont neutres en éner­gie. Elle s’est enga­gée à n’ache­ter que des dispo­si­tifs à éner­gies renou­ve­lables d’ici 2020 ; une réponse « appro­priée », selon Amanda McKen­zie, mili­tante écolo­giste et direc­trice de Climate Coun­cil.

Source : The New York Times 

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course

Plus de monde