fbpx

Sydney est enve­loppé d’une épaisse fumée à cause des incen­dies qui ravagent l’Aus­tra­lie

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 20 novembre 2019
Crédits : Reuters

Alors que l’est de l’Aus­tra­lie conti­nue d’être ravagé par près de 50 puis­sants feux de brousse, les habi­tant·e·s de Sydney se sont réveillé·e·s le 19 novembre dans une ville enve­lop­pée d’une épaisse fumée. Selon la BBC, durant la nuit, des vents violents ont emporté la fumée des incen­dies vers la ville, amenant la qualité de l’air vers des niveaux dange­reux pour la santé.

L’État austra­lien de Nouvelle-Galles du Sud – dont Sydney est la capi­tale – est touché par des incen­dies depuis plusieurs semaines. Six personnes ont péri dans des feux depuis le mois d’oc­tobre et certaines zones dans Sydney ont enre­gis­tré des niveaux de pollu­tion de l’air huit fois supé­rieurs à la réfé­rence natio­nale. Après avoir partagé des conseils pour aider des personnes souf­frant de problèmes respi­ra­toires, les auto­ri­tés ont vive­ment conseillé aux habi­tant·e·s de rester chez eux·elles et de ne faire aucune acti­vité physique pour le moment. « La fumée devrait rester dans les prochains jours », a prévenu le service d’in­cen­die de Nouvelle-Galles du Sud.

Les feux de brousse sont de saison, mais leur préco­cité et leur inten­sité ont surpris tout le monde, si bien que certain·e·s n’ont pas hésité à établir un lien entre ces incen­dies et le réchauf­fe­ment clima­tique. « Les feux de forêts ne sont pas direc­te­ment attri­buables au chan­ge­ment clima­tique », explique pour­tant Janet Stan­ley, cher­cheuse à l’uni­ver­sité de Melbourne. « Cepen­dant, le réchauf­fe­ment rapide du climat rend les incen­dies plus fréquents et plus intenses. »

Sources : BBC/AFP

Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde