fbpx

Tous les spec­ta­teurs de ce concert étaient enfer­més dans des bulles de plas­tique

par   Sarah Ben Bouzid   | 15 octobre 2020

Lundi 12 octobre, le groupe de rock The Flaming Lips a donné un concert à Okla­homa City, aux États-Unis, durant lequel chaque personne du public et membre du groupe était enfermé dans une grosse bulle de plas­tique. Selon le maga­zine NME, les bulles sont un moyen très fun d’or­ga­ni­ser un concert pendant la pandé­mie sans mettre tout le monde en danger.

« Je pense que le dilemme dans lequel nous nous trou­vons tous est de savoir si nous atten­dons que les choses reviennent à la normale ou si nous commençons à nous deman­der à quoi ressem­blera l’ave­nir. Quel est l’ave­nir de la musique live ? » inter­roge Wayne Coyne, l’un des chan­teurs du groupe.

Bubble Boys: The Flaming Lips are Planning a Concert With Audience in Giant Globes - EDM.com - The Latest Electronic Dance Music News, Reviews & Artists

Les Flaming Lips pensent que les bulles pour­raient être un bon moyen de remettre l’in­dus­trie de la musique live sur les rails. Et selon Coyne, ces bulles de plas­tique donnent assez d’air pour tenir plusieurs heures pendant le concert. Les fans ont aussi été invi­tés à porter un masque et à respec­ter la distan­cia­tion sociale lorsqu’ils n’étaient pas dans leur bulle.

Source : NME

Plus de turfu