fbpx

Un espion kurde a volé le slip d’Al-Bagh­dadi pour récol­ter son ADN

par   Servan Le Janne   | 29 octobre 2019

Les Forces démo­cra­tiques syriennes (FDS) affirment avoir placé un espion auprès d’Abou Bakr al-Bagh­dadi. Cet infil­tré de la brigade à domi­nante kurde aurait volé les sous-vête­ments du chef de l’État isla­mique pour récol­ter son ADN. Il aurait ainsi aidé les Améri­cains à le retrou­ver et authen­ti­fier sa dépouille, relayait le Guar­dian lundi 28 octobre, au lende­main de l’annonce de sa mort.

« Depuis le 15 mai, nous travail­lions avec la CIA pour traquer Al-Bagh­dadi et le suivre de près », a indiqué un respon­sable des FDS, Polat Can, sur Twit­ter. « Une de nos sources a pu atteindre la maison où Al-Bagh­dadi se cachait. Al-Bagh­dadi chan­geait de lieu de rési­dence très souvent. Il s’ap­prê­tait à démé­na­ger dans un nouvel endroit à Jara­blous », une ville syrienne située à la fron­tière avec la Turquie.

C’est là que l’es­pion se serait emparé de ses sous-vête­ments, de manière à faci­li­ter son iden­ti­fi­ca­tion, test ADN à l’ap­pui. Selon Can, Al-Bagh­dadi aurait dû être éliminé il y a un mois, mais le retrait des États-Unis du nord de la Syrie, couplé à l’of­fen­sive turque, a retardé l’as­saut. Du côté améri­cain, le géné­ral Mark Milley a refusé de commen­ter l’in­for­ma­tion.

Source : The Guar­dian

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
free online course

Plus de monde