Un homard de 132 ans a été gracié puis relâ­ché dans l’océan

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 20 juin 2017

Crédits : Peter Clam’s Bar/Face­book Il l’a bien mérité. Après 20 ans de capti­vité dans un bar à fruits de mer d’une petite ville de l’État de New York, Louie le homard a été remis en liberté dans l’océan Atlan­tique. À l’âge cano­nique de 132 ans, le véné­rable crus­tacé a été gracié vendredi 16 juin par ses ravis­seurs, rapporte le New York Post. Il a bien failli finir dans l’es­to­mac d’un client, qui a proposé 1 000 dollars à son proprié­taire pour l’ava­ler le jour de la fête des pères (le 19 juin aux États-Unis). Fort heureu­se­ment, ce dernier a décliné l’offre et décidé de remettre sans tarder Louie à l’eau. La ville de Hamps­tead a orga­nisé pour l’oc­ca­sion une céré­mo­nie digne et solen­nelle, avant que le homard ne soit remis à l’eau sans élas­tique autour des pinces. À noter qu’on ne sait pour l’ins­tant pas préci­sé­ment quelle est la longé­vité moyenne du homard améri­cain. Sans acci­dent ou inter­ven­tion humaine, il semble pouvoir gran­dir et se repro­duire sans fin. Dans le cas de Louie, c’est pour une fois une inter­ven­tion humaine qui lui a sauvé la vie plutôt que de l’abré­ger.

Source : New York Post

Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
udemy course download free